Vivre le modernisme aujourd’hui

Ceci constitue mon projet de fin d’études dans le cadre du DESS en Design d’évènements. Il découle d’une recherche sur les limites urbaines à Montréal.

Voici donc un résumé!

Problématique

Les infrastructures modernistes construites dans les années 50-60 sont en décrépitude.
Montréal se retrouve dans l’urgence de les rénover, les détruire ou les repenser.

Objectif

Mettre en scène le contraste entre le rêve moderniste et l’état actuel des lieux,
afin de renforcer leur monumentalité et leur historique, et ultimement,
d’inciter au débat citoyen sur leur avenir, tout en leur rendant hommage.

Intervention

Expérience immersive créé par du son et des projections

1. Parcours initiatique avec les Hommes-béton

lieu: échangeur Turcot

Les Hommes-béton à Montréal sont des hommes politiques, avec à leur tête le maire Jean Drapeau, qui ont transformé radicalement la ville en la modernisant, mais aussi en la « bétonnant » d’un bord à l’autre.

Il s’agit d’une expérience de déambulation à travers ces hommes, qui sont projetés sur les piliers de l’échangeur. Les projections cherchent à symboliser ces hommes comme les piliers de l’idéologie moderniste. L’expérience joue avec l’ironie d’une mise en scène d’inauguration sous une infrastructure en ruine.

L’objectif est de symboliser un dialogue entre le passé et le présent; d’écouter ce que ces hommes ont à nous dire, et de comprendre quelles étaient leurs intentions.

Plans d’implantation

Turcot-final

Turcot schéma

Plan d’un pilier

piliers_Turcot

Expérience

DSC_0027 modifie copie

2. Cérémonie à Saint-Bonaventure

 
lieu: autoroute Bonaventure

Il s’agit d’une mise en scène de cérémonie sous l’autoroute. Elle provient d’une constatation qu’au niveau de l’expérience spatiale, l’architecture moderniste et l’architecture religieuse sont comparables, pour leur aspect imposant et solennel.

L’espace est transformé en lieu d’échange pour débattre sur l’avenir du patrimoine moderne. Les Hommes-béton y sont présentés comme les saints fondateurs du modernisme. La mise en scène joue avec l’ironie de la vénération dans un lieu de culte en ruine, et de la commémoration, de prendre la parole une dernière fois en ce lieu à l’avenir incertain.

Cette expérience exploite aussi le dialogue entre passé et présent, mais cette fois, ce sont les Hommes-béton qui nous écoutent, pour voir ce que l’on pense de leur héritage.

Plans d’implantation

Bonaventure-final

Bonaventure rues

Plan des piliers

piliers_Bonaventure

Expérience

eglise from back copie

3. Drive-in au viaduc Rosemont/van Horne

 
lieu: viaduc Rosemont/van Horne

Il s’agit d’un drive-in en dessous du viaduc. Le drive-in représente le modernisme et la gloire automobile des années 50. Il est présenté ici comme un usage fonctionnaliste auquel les Hommes-béton n’auraient pas pensé.

L’évènement proposé est un marathon d’une semaine dans lequel sera présenté 6 films de Jacques Tati, dont Trafic, Playtime, ou encore Mon Oncle. Ces films poussent l’ironie du drive-in au maximum, en se moquant et en remettant en question la modernité.

Je propose de louer de vieilles voitures et que les spectateurs puissent se les approprier à leur façon, afin de diversifier davantage les usages qu’on peut en faire.

Plans d’implantation

Rosemont-final

schéma_rosemont_rues

Plan du pilier

Pilier_Rosemont

Expérience

drive-in rosemont final

vidéos à venir!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s